Old Man’s Child
Old Manís Child
Slaves Of The World (2009)
genre : Black Metal Sympho
5,5/10
Century Media / EMI


Old Manís Child, pour les incultes, est le groupe díorigine de Galder, líun des deux gratteux actuels de Dimmu Borgir. Et dans Old Manís Child, il fait tout sauf la batterie, le groupe étant devenu par la force des choses un pur projet solo. Les deux groupes ayant toujours été intimement liés depuis leurs débuts, la musique líest tout autant et ce níest pas pour rien que Galder avait rejoint Dimmu après le très bon Revelation 666. La suite avait été un peu moins glorieuse avec In Defiance Of Existence, qui, même síil níétait pas un mauvais album, níapportait rien de neuf au style. Et malheureusement, le constat de 2009 est exactement le même, voire même encore plus accablant pour Galder : alors, même si de par son histoire, le gars nía rien piqué à Dimmu, on a líimpression que cet album níest constitué que par des fonds de tiroir refusés par Dimmu.

Mêmes riffs, mêmes gimmicks mélodiques, mêmes ambiances sympho ou épiques au synthé, mêmes breaks (flagrant sur « The Crimson Meadows ») ; alors, certes les vocaux de Galder sont devenus plus death mais on nía rien de neuf avec cet album. Pire, on attend souvent que ça síénerve vraiment en blasts (le lourdingue « The Spawn Of Lost Creation »). Mais Galder a quand même plus díun tour dans son sac et des titres comme « Unholy Foreign Crusade » et « Servants Of Satanís Monastery » secouent quand même le cocotier.

Bref, cet album est inégal, et même si le son est très bon et que Galder fait montre díun joli savoir-faire en solo, il ne fait que confirmer quíil est complètement enfermé dans un style fort décrié par les puristes, celui du black sympho à la Dimmu...

Site : http://www.myspace.com/officialoldmanschild

Will Of Death