-Accéder aux live reports :
 
Live Report
Live Report 2008
 
 
OPETH + CYNIC + THE OCEAN
Le Transbordeur – Lyon – 3 déc. 2008

Retrouvez les photos des shows de Lyon et de Bruxelles en cliquant sur ces liens :

Date de LYON – copyright pix Will Of Death

Date de BRUXELLES – copyright pix Pierre-Antoine



La venue d'Opeth à Lyon constitue un cadeau de Noël avant l'heure pour tous les amateurs de musique de la région. Après un passage plutôt discret en 2006 dans la petite salle du Transbo, Opeth est cette fois accueilli dans la grande salle, toutefois sans les gradins sur lesquels un rideau a été abaissé. La programmation en semaine n'arrange pas les choses, mais Opeth possède un public assez conséquent, qu'il a acquis suite à ses nombreuses tournées et à ses fantastiques albums, "Blackwater Park" restant sans doute le plus populaire. La récente sortie de "Watershed', à l'origine de cette tournée, a confirmé la bonne forme d'Opeth qui a de nouveau produit un album d'une grande qualité musicale, s'offrant même quelques expérimentations sur certains morceaux. La présence d'Opeth n'est pas la seule raison du déplacement des spectateurs ce soir, car celle des Américains de Cynic, qui ont marqué la scène métal (voir plus) avec leur album "Focus" sorti il y a plus de 10ans, semble réjouir de nombreux spectateurs présents, à tel point que certains auraient placé Cynic en tête d'affiche en lieu et place d'Opeth. Pour couronner le tout, ce sont les Allemands de The Ocean qui se joignent à cette tournée européenne, groupe qui complète parfaitement cette affiche, dont le principal intérêt réside dans la valeur et l'éclectisme musical des groupes. On aperçoit même Mikael Akerfeldt (chanteur/guitariste d'Opeht) le sourire aux lèvres à proximité du couloir menant aux loges, il a l'air en forme !


Il est à
suite ici
  Haut
 
 
SATYRICON + ZONARIA
Epicerie Moderne – Feyzin (Lyon) – 29 nov. 2008

Retrouvez les photos des 2 groupes en cliquant sur ce lien :
SATYRICON et Zonaria, en images et en couleurs…


benighted



Le Satyricon, c'est un ouvrage antique qui raconte les pérégrinations de personnages lubriques. Pas étonnant que deux jeunes Norvégiens aient choisi ce nom pour le groupe de Black Metal qu'ils ont formé au début des années 1990. De la même façon que le livre de Pétrone est devenu un classique de la littérature latine, le groupe norvégien est devenu au fil des ans une formation de référence au sein de la scène Black Metal.

Après des premiers albums d'anthologie offrant une musique médiévale épique lorgnant parfois vers l'atmosphérique ou encore le pagan, Satyricon a opéré un changement de ligne musicale, Satyr ayant déclaré vouloir en finir avec les "clichés" du black (cf le clip de Mother North !). S'ensuit donc un album plus froid et brutal, Rebel Extravaganza, dans lequel le groupe expérimente de nouveaux éléments. Et ce n'est pas son successeur Volcano qui démentit cette nouvelle orientation. Le groupe a quitté les terres du black metal classique pour entrer dans l'ère de la modernité. Jusque là, Satyricon avait réussi à conserver plus ou moins sa fan-base traditionnelle, mais la sortie de Now, Diabolical peu après la signature du groupe chez Roadrunner, a déçu une bonne partie de ces fans de la première heure en proposant une musique plus simpliste et accessible, en se concentrant sur l'efficacité, refrains accrocheurs, riffs, un album globalement plus proche du rock . Et cette année 2008 voit la sortie du nouvel album de Satyricon, The Age of Nero ; d'ailleurs ce Néron dont il est question fut ami avec Pétrone, la boucle est bouclé
suite ici
  Haut
 
 
FIREWIND + DYSLESIA + KIUAS + HOLY PAIN
Marché Gare – Lyon – 12 nov. 2008

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant sur ce lien
FIREWIND + Guests – LYON 2008




Les fans de heavy ne savent pas ce qu'ils veulent ou alors, ont carrément des goûts de chiottes, ce qui est encore pire ! C'est la seule conclusion possible de cette soirée : comment un groupe aussi excellent que Firewind ne peut attirer péniblement que 120 personnes au Marché Gare, quand la veille, dans le même ville, un groupe comme Epica a fait le plein au Transbordeur ? Alors, certes, les temps sont durs mais quand même... Entre les mièvreries et les arabesques de la non-moins ravissante Simone et le heavy on ne peut plus énergique et interprété de main de maître par un groupe au sommet de son art, c'est à se demander si la bêtise des goûts de chacun ne serait pas en train de prendre le pas sur notre liturgie métallique ! Alors certes, on pourra aussi reprocher au tourneur (ou aux groupes qui ont successivement annulé) d'avoir tout fait pour appauvrir l'affiche (au départ, nous devions avoir Brainstorm, puis Adagio en première partie), mais pour nous, rien n'y fera ! Firewind méritait bien mieux que ce Marché Gare à moitié vide, sauf que c'est la troisième fois que le groupe se produit à Lyon et que de l'aveu même de Gus G., il semble y avoir un problème entre le groupe et la ville, puisque ça n'a jamais trop fonctionné entre eux et les métalleux issus de la cité des Gones. Au moins, on se consolera d'avoir vu le groupe pour (certainement) la dernière fois à Lyon, dans des conditions presque inespérées pour un fan, à savoir être en totale communion avec son groupe préféré, dans une petite salle, presque dans l'atmosphère d'un bar...

          
suite ici
  Haut
 
 
SKEPTICISM + PANTHEIST + CANTAR
St- Gummaruskerk – Herenthout (B) – 1er Nov. 2008

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant sur ce lien :
Du Doom dans une sombre Eglise de Belgique !!!!


C’est par une température avoisinant les 4°C, une brume pesante et une fine pluie (conditions idéales, n’est-ce-pas ?) que nous nous rendons à Herenthout, banlieue d’Anvers, pour savourer un des événements de cette fin d’année 2008. Enfin, surtout pour les initiés de la musique dépressive.
En effet, Skepticism, le groupe ultime de Funeral Doom, s’apprête à investir une chapelle du fin fond de la Belgique. Imaginez-vous ça... Un groupe de “métal” jouant dans une église ??? Un groupe tel que Skepticism dont la musique se base majoritairement sur l’orgue ! Le rêve ultime de tout “doomeux”.

Petite déception d’abord en découvrant le superbe édifice qui va nous accueillir, nous avons bien affaire à une chapelle. Qui dit chapelle, dit simple lieu de recueillement sans orgue. Nous nous imaginions déjà le groupe oeuvrer sur un tel instrument. Peu importe, la taille de la chapelle est assez importante pour que l’acoustique rende “grâce” à la musique désœuvrée de Skepticism.

Après quelques bonnes bières du cru et les parfaites frites les accompagnant, nous nous postons pour découvrir CANTAR, groupe de Doom/Death mélodique du coin. Première constatation, le son est très bon, même pour ces jeunes gens. En réalité, le vrai avantage de cette chapelle est qu’elle dispose d’un petit renfoncement un peu fermé où la scène a été montée, qui fait bénéficier le son d’une ampleur incroyable. Ah la la ! Vivement Skepticism... Vous le comprenez vite, l’attente est tellement forte que ce petit groupe fort sympathique qu’est Cantar, mais à la musique si convenue, ne nous aura fait tenir que 15 minutes avant épuisement.

Le temps de faire une très bonne interview avec Sk
suite ici
  Haut
 
 
DARK TRANQUILLITY + POISONBLACK + FEAR MY THOUGHTS
Ninkasi Kao – Lyon – 29 oct. 2008

Retrouvez toutes les photos du festival en cliquant sur ce lien :
Plus de 160 photos du MAGIC CIRCLE FEST 2008 ici !

All Pictures courtesy of OZIRITH.com – www.ozirith.com


DT Lyon 2008


La Suède est un pays qui fait souvent rêver nos dirigeants en raison de sa réussite dans plusieurs domaines. Parmi ceux-ci, on peut en citer un, qui ne fait sans doute pas rêver nos dirigeants, mais qui constitue un modèle et une source d'inspiration pour de nombreux groupes. Je veux bien sûr parler de la scène métal suédoise. Outre ses bêtes noires telles Marduk et Watain, ses groupes de Death old-school comme par exemple Unleashed et Entombed, la Suède a enfanté un leader de la mouvance "death métal mélodique" en la personne de Dark Tranquillity. Durant cette période de vacances, pour certains, c'est l'occasion d'assister à un show de ce fameux groupe dans la salle lyonnaise du Ninkasi Kao. Dans sa tournée européenne qui fait suite à la sortie en 2007 de l'album "Fiction" (réédité récemment avec plusieurs bonus), deux groupes sont chargés d'assurer la première partie de Dark Tranquillity, les Allemands de Fear My Thoughts, et les Finlandais de Poisonblack. Ce "Where Death is Most Alive Tour" va donc me permettre de découvrir plus amplement le combo suédois que j'ai connu avec la sortie du dernier album. Quant aux groupes accompagnateurs, ils n'ont pas du tout la même identité musicale que la tête d'affiche mais semblent posséder un certain fan-base, notamment Poinsonblack. Le concert n'est ce soir pas sold-out mais de nombreux fans ont tout de même fait le déplacement au vu de la file d'atte
suite ici
  Haut
 
 
ABORTED + TEXTURES + NEAERA + ANIMA
The Sliffer And Die Tour
MJC de St André – Lille – 24 oct. 2008

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant sur ce lien :
Aborted + Textures + guests - Lille 2008 (copyright : Tastemandeath)


Il nous a semblé intéressant pour une fois de vous mettre deux live-reports de la soirée, qui sont assez opposés dans leur interprétation que leur auteur a pu faire de la prestation des groupes, surtout en ce qui concerne Aborted et Textures...
Un salut amical à tous les potes du Nord en tout cas et à Sven d'Aborted !
See ya all soon, bros ! [Will Of Death]


Report de Tastemandeath

Petit report de ma soirée. Après 50 minutes de route, arrivée à St André, je rentre et là, un bien joli stand de merch se trouve face à moi. Je profite pour faire mes achats de suite avant que les stocks soient à zéro. Je rachète les Goremageddon et Engineering The Dead, que j’avais en mp3 + un new t-shirt de Strychnine 213. Y a pas encore foule ni dans la salle ni devant mais le monde arrive petit à petit.

ANIMA démarre à 20h devant une cinquantaine de personnes. Le groupe est jeune et fait une jolie prestation de 30 minutes pour démarrer la soirée. La voix et certains riffs me font penser justement penser à Aborted (une influence peut-être).

Petite pause et les Allemands de NEAERA sont en place. Cette date représente en fait leur premier concert en France et ils sont très heureux d’être là. Le public est maintenant présent en nombre mais a encore un peu de mal à se bouger. Je connais pas le groupe mais j’ai trouvé ça super bon. Une vraie bonne surprise. Dommage que les cd n’étaient pas à vendre sur leur stand, car des titres comme « Armamentarium » et « Let The Tempest Come » sont vraiment excellents. Benny, le chanteur, évolue en deux voix avec quelques effets sur certain titres.
suite ici
  Haut
 
 
THE SEVEN GATES + FURIA + AKIRISE + COREDUMP
(+ JMPZ line-up original / surprise)
L’Asso Youz (Mâcon) fête ses 10 ans !
Tournus – Madeleine Palace – 18 oct. 2008

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant sur ce lien :
L’ASSO YOUZ fête ses 10 ans à Tournus !


Voilà 10 ans, était créée à Mâcon l’association Youz, destinée à soutenir le groupe JMPZ qui commençait à avoir pas mal de succès. Petit à petit, l’asso s’est muée en une espèce de communautés de groupes de mâcon, qui s’entraident pour le matos, l’organisation de concerts et la promotion des groupes en faisant partie.
L’asso fêtait donc ses dix ans ce week-end à Tournus, à 30 km de Mâcon, dans la grande salle du Madeleine Palace, salle pouvant contenir environ 800 personnes, très bien aménagée avec des backstages spacieux, une cuisine complète et un grand bar. L’asso organisait donc son week-end sur deux soirées différentes, la première, le vendredi, étant réservée au reggae et au jazz (belle réussite populaire au passage avec env. 450 entrées payantes), la deuxième au Metal et au hardcore. C’est celle-ci qui nous a intéressés !

Il est à noter que les nombreux bénévoles et animateurs de l'Asso Youz ont fait un boulot monumental : une salle super bien aménagée, plutôt grande, avec projection de clips, un stand merchandisong réunissant les produits de tous les groupes, des lights intéressantes et surtout, un buffet pour les groupes et les participants, avant les concerts, comme j'en ai rarement vu ! On se serait cru à un baptême tellement y avait de trucs à becter, de qualité de surcroît !

Bon, quelques mots maintenant sur la soirée, qui fut une très bonne soirée, même si il n'y avait pas forcément une vraie ambiance Metal comme on en a l'habitude, de par la présence de nombreux dreadlockés et de beaucoup du fumée « opaque » dans les backstages !!

Une constante sur la soirée a été que la qualité du son n’a que rarement été remise en cause… Petite déception tou
suite ici
  Haut
 
 
ULTRA VOMIT + NO RETURN + GOD DAMN + STONEBURST
Ninkasi Kao – Lyon – 4 oct. 2008

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant sur ce lien :
ULTRA VOMIT et leurs collègues dans la fumée du Ninkasi Kao



Très belle soirée ! Une forte affluence en ce samedi soir, plus de 500 personnes présentes au Ninkasi Kao (concert sold-out depuis le mercredi) qui ouvre pour l'occasion l'accès à l'étage supérieur de la salle, habituellement fréquenté par les photographes. Ultra Vomit attire les foules là où il passe et il était donc intéressant d'assister à une prestation de ce groupe, devenu un véritable phénomène qui a pris récemment beaucoup d'ampleur ! Trois groupes de qualité préparent le terrain pour UV, devant une salle comble et prête à en découdre !


STONEBURST - 19h30 / 20h
Un groupe peu connu, si ce n'est par la présence au poste de guitariste de rythmique du patron de "My Reference Events" à qui l'on doit beaucoup de belles affiches métal à Lyon. Musicalement, c'est du stoner qui met l'accent sur le côté "bluesy", excepté au niveau de la voix, plus criarde. Le son est parfait et permet de distinguer des riffs et des solos bien inspirés. Leur prestation est bonne, voire très bonne, quand on sait que ce n'est que la troisième fois que le groupe se produit en live ! Il est déjà sacrément bien en place et le chanteur chauffe le public comme il faut. Les pogos éclatent en nombre dans la fosse, la foule était pressée d'en découvre ! Ce premier groupe est donc une belle découverte, leur set est bien monté avec une alternance de morceaux entraînants et de ballades forcément plus posées.


GOD DAMN - 20h15 / 21h
On reste dans le stoner, mais plus orienté vers le heavy. J'avais déjà vu le groupe au Lyon's Hall en mai 2007 (première partie de Phazm) et j'avais apprécié, je constate ce soir que le groupe a bien évolué, qu'
suite ici
  Haut
 
 
BENIGHTED fête 10 ans de brutal !
avec Kronos - Inhumate – Destinity
27 sept. 2008 - St Etienne - Le Fil

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant sur ce lien :
BENIGHTED fête 10 ans de brutal !


benighted


Que peut-on faire en 10ans ? Exercer 2 fois la magistrature suprême (Président de la République). Certes, mais on peut aussi employer une décennie à s'élever au plus haut niveau en matière de musique extrême. C'est ce qu'on fait les 5 Stéphanois de Benighted. Et ce ne sont pas quelques changements de line-up - 3 bassistes ont joué dans le groupe avant l'arrivée d'Eric et Kévin a remplacé Fred à la batterie en 2006 - qui empêcheront le groupe d'accéder au sommet. Ainsi, quoi de mieux que d'organiser une fête sur scène, là où le groupe a acquis une grande partie de sa notoriété suite à des shows toujours plus intenses, pour célébrer ces "10ans de brutal" ? Partant du principe que, plus on est de fous, plus on rit, Benighted a convié ce soir ses "potes", et quels potes ! Kronos, groupe de brutal death qu'on ne présente plus, les grindeux d'Inhumate, et dans un registre un peu moins brutal, les Lyonnais de Destinity. Il ne reste qu'à trouver le lieu, à Saint Etienne évidemment, et la récente salle nommée "Le Fil" semble être l'endroit idéal, de par sa modernité et sa capacité d'accueil conséquente (et son accès, relativement pour les étrangers, aisé !)

Le show de DESTINITY vient tout juste de commencer quand je pénètre dans salle, il est environ 20h25. Aucun problème pour rentrer, l'attente dans la file est courte ; tout est bien organisé et une petite douceur (un gâteau, hein...) nous est offerte en plus des traditionnels flyers. Une fois dans le hall, on a le choix entre trois directions, le vestiaire et plus loin les
suite ici
  Haut
 
 
METALLICA - WITHIN TEMPTATION – GOJIRA
Rock En France Festival
14 août 2008 - Grand Place - ARRAS

“WE’RE SCANNING THE SCENE IN ARRAS CITY TONIGHT...” - Par Pierre-Antoine


Retrouvez plus de 80 photos du Rock En France en cliquant sur ce lien :
Photos ROCK EN FRANCE 2008 sur Noiseweb






On aura pourtant tout vu et tout entendu sur l’organisation du festival Rock En France à Arras mais on ne s’attendait pas à ça : la folie à deux pas de chez soi. On connaît Metallica, on sait de quoi le groupe est capable mais la baffe donnée en ce Jeudi 14 août a dépassé toutes nos espérances et ce ne sont pas les 26.000 spectateurs présents qui vous diront le contraire. Tout simplement grandiose. Récit d’une soirée riche en rebondissements. Un petit bonjour au passage à Zoltar qui a pour habitude de nous lire et que nous avons croisé pendant la soirée.

Notre arrivée fut assez simple sur le site en raison d’une bonne organisation de la gestion Pass pour la presse mais on ne peut pas en dire autant pour les festivaliers qui, pour certains, n’auront même pas pu voir Gojira. C’est vraiment surprenant car tout avait été fait par l’organisation pour faire rentrer tout le monde 1h 30 avant le début des hostilités.

C’est donc devant un parterre pourtant bien plein mais loin d’être complet que GOJIRA investit la scène pile à l’heure et nous délivre son Death Metal alambiqué et nouvelle génération à fond la caisse. Le groupe, et particulièrement Jean-Michel (basse), a la banane et ne peut s’empêcher de sourire à tout-va. C’est un réel plaisir à voir. Le groupe passe bon nombre de ses meilleurs morceaux issus de ses 3 albums, Backbone, From The Sky, Satan Is A Lawyer, Love, Death Of Me, Embrace The World ou encore Flying Whales, sur lequel le public se déc
suite ici
  Haut
 
 
MAGIC CIRCLE FESTIVAL 2008
BAD AROLSEN (Allemagne) - 10 & 11 JUILLET 2008

MANOWAR + ALICE COOPER
BENEDICTUM – MSG – TED NUGENT – STORMWARRIOR – JACK STARR’S BURNING STARR – DORO – WASP – GOTTHARD








« Vous aimez ? C’est Manowar qui l’a fait » ! Bien évidemment, toute référence à une vieille publicité télé mettant en scène une Valérie Lemercier tirée à quatre épingles face à un gâteau glacé est ici totalement fortuite. Dans le cas présent, l’auteur de cette réflexion n’est autre que le réalisateur Neil Johnson, géniteur de la série Hell On Earth, quelques instants avant l’entrée de ses poulains sur la scène du Magic Circle. Une manifestation entièrement vouée à la gloire du groupe américain et organisée par ses soins par le biais de son label Magic Circle. La première édition ayant été un succès critique et public (plus de 20 000 headbangers et des louanges littéralement dithyrambiques sur la toile quant à l’organisation), Joey De Maio avait donc prévenu que Manowar reviendrait sur les terres de Bad Arolsen pour écrire un nouveau chapitre à ce festival. En tapant plus fort : quatre jours de concerts, des groupes de légende (Alice Cooper, Whitesnake, Def Leppard, Ted Nugent..), des choppers à gagner, des hectolitres de bière et des dizaines de milliers de singles du dernier Manowar offerts aux festivaliers ! Rien de moins ! Bien évidemment, sur le papier, tout cela semblait bien alléchant mais encore fallait-il que les Américains aient les moyens de leurs ambitions !


Jour 2 – 10 juillet 2008

Pour des raisons liées au travail de chacun, il ne nous a pas été possible d’assister à la première journée du festival et donc à son inauguration, à l’embrasement du drakkar ayant servi pour la dernière tournée de Manowar et même à un mariage viking présidé par Joey de Maio himself (j’en vois déjà certains qui rigolent au fond !). D’après les informations que j’ai pu glaner à droite et à gauche pa
suite ici
  Haut
 
 
HELLFEST 2008
Clisson – 20/21/22 juin 2008

Jour 3 - 22 juin


Textes par Will Of Death (WoD), Pierre-Antoine (P.A) et Geoffrey (G).

All vidz by Will Of Death, except Morbid Angel.

Retrouvez toutes les photos du Hellfest en cliquant sur ce lien :
Photos HELLFEST 2008 sur Noiseweb



Dimanche 22 juin

Dernier jour du fest, c’est toujours un petit pincement au cœur vu la qualité du week-end. D’ailleurs, personne n’est de bonne humeur, Pierre-Antoine parce qu’il doit se lever et qu’il n’a pas dormi son compte avec son doudou, Geoff parce que Pierre-Antoine fait la gueule et moi, parce que je viens d’apprendre que ma copine s’est blessée hier soir en boîte durant mon absence ! Voilà, il suffit qu’on s’absente un week-end pour que ce soit la merde ! …lol… Bref, tout ça nous fait louper Misanthrope et Between The Buried And Me… Ceci dit, Le temps est toujours de la partie, tout le monde est crâmé mais heureux ! Du coup, il est grand temps d’aller se boire un coup… et aller se rattraper avec Municipal Waste (vu de loin, très très bien, un joyeux bordel dan le pit) et véritablement commencer la journée avec ETHS, qui remplace au pied levé un Soilwork démissionnaire. (WoD)

Et là, il y avait deux chose possible lors de ce concert ; soit le public soutenait nos Frenchies phocéens, soit, comme un Slipknot il y a quelques années, les conspuaient. Malgré l’heure de passage, les festivaliers répondent présents et restent très réactifs au groupe qui enchaîne une set list parfaite pour un festival, écrasante, massive, brutale. L’interprétation, malgré quelques approximations parfois, est dans l’ensemble bien plus convaincante qu’en octobre dernier lorsque nous avions vu le groupe. Et Candice a été, une nouvelle fois, sublime.
Setlist : Samantha, Crucifère, Bulimiarexia, Ondine, Infini, Je v
suite ici
  Haut
 
 
HELLFEST 2008
Clisson – 20/21/22 juin 2008

Jour 2 - 21 juin


Textes par Will Of Death (WoD), Pierre-Antoine (P.A) et Geoffrey (G).

All vidz by Will Of Death, except Morbid Angel.


Retrouvez toutes les photos du Hellfest en cliquant sur ce lien :
Photos HELLFEST 2008 sur Noiseweb



Samedi 21 juin

Après une courte nuit, Geoff et moi réveillons Pierre-Antoine qui râle comme à son habitude quand on le tire du lit, et après un excellent p’tit déj’ dans le joli jardin du gîte, nous voilà repartis vers Clisson pour le second marathon, sous un soleil de plomb ! La journée va être dantesque, on le sent bien ! Bon, comme on ne peut pas être partout et que nous ferons beaucoup d’interviews en ce samedi, nous louperons des groupes comme Watain, The Ocean, Between The Buried And Me, Treponem Pal, Sonata Arctica ou encore Impaled Nazarene. Vous nous en excuserez. (WoD)


Nous arrivons vers 12 h 30, juste le temps de louper The Old Dead Tree, pour aller sous la tente où les Marseillais de BLAZING WAR MACHINE (lauréats des Sin Cession II) vont atomiser un auditoire encore un peu clairsemé. Plus de 1.500 metalheads sont quand même là pour apprécier le show d’une des curiosités de ce festival, puisque deux des membres de Blazing W.M. font partie de Dagoba (Izakar et Franky). Superbe prestation de Black Metal symphonique influencé par Dimmu Borgir, le tout saupoudré de relents indus, avec un Typhus au chant toujours aussi malsain et dérangeant. Magistrale prestation servie par un son clair et massif ; la confirmation pure et simple de tout le bien qu’on pense de ce groupe dont on attend maintenant un album !
Setlist : Intro, Rigor Mortiis, Sanguinolentus Kali, Swamp (Stagnant Memories), Que Desiderat Pacem, Vox Populi, Brytally Haunted, Outro. (WoD)

suite ici
  Haut
 
 
HELLFEST 2008
Clisson – 20/21/22 juin 2008

Jour 1 - 20 juin


Textes par Will Of Death (WoD), Pierre-Antoine (P.A) et Geoffrey (G).

All vidz by Will Of Death, except Morbid Angel.


Retrouvez toutes les photos du Hellfest en cliquant sur ce lien :
Photos HELLFEST 2008 sur Noiseweb


Nous avions connu la boue, la désorganisation, les annulations en rafale, une scène qui brûle, un manque de jetons à boissons incroyable et de toilettes, des vigiles sur les dents, un camping pire qu’un dépotoir, des interviews impossibles à réaliser, bref une édition 2007 du Hellfest qui portait bien son nom, l’enfer un point c’est tout. Seul l’éclectisme de l’affiche avait pu sauver les meubles.
Aujourd’hui, au retour de l’édition 2008, les adjectifs seraient plus : énorme, fabuleux, splendide, incroyable, monumental… Une organisation sans faille visible qui fait chaud au cœur et place le Hellfest (cocorico !) parmi les pointures des festivals Métal dans le Monde.

Il a fait beau, les groupes se sont succédés sans encombre, les deux scènes majeures l’une à côté de l’autre ont réglé énormément de problèmes logistiques, de nombreux points d’eau ont permis aux festivaliers de se ressourcer (et d’en mettre partout aussi), le son était bon dans l’ensemble même si parfois inégal, la nourriture correcte même s’il reste encore des progrès à faire en terme de variété, de la Grimbergen et non pas seulement de la Kronenbourg minable qui vous ravage le ventre après 2 verres (même si les serveurs parfois ne savaient pas faire la différence…) et de nombreux groupes qui ont livré des prestations mémorables dans l’ensemble.

Le Hellfest 2008 a été grand, le Hellfest 2008 nous a mis une pêche d’enfer, le Hellfest 2008 nous fait frémir d’impatience de découvrir le cuvée 2009, ce sera plus que dur de devoir attendre… Pour consoler les malchanceux ab
suite ici
  Haut
 
 
LYON METAL FEST III
LOFOFORA + BLACK BOMB A + THE CNK + THE OLD DEAD TREE + EYELESS + FURTHER DIMENSION + TROÏDES PRIAMUS HECUBA + UNCOLORED WISHES + SILLY TWATS
Le Transbordeur - Lyon - 31 mai 2008

Retrouvez toutes les photos du fest en cliquant sur ce lien :
Photos LYON METAL FEST III sur Noiseweb



Depuis maintenant 3 ans, le Transbordeur accueille un festival de métal printanier organisé par Base Productions. Le festival a pour but de faire découvrir les groupes régionaux en leur permettant d'ouvrir pour des groupes ayant une notoriété sur la scène nationale ou internationale. Ainsi, après une première édition en 2006 marquée par la présence de Gojira et Dagoba pour les têtes d'affiche, et de Benighted, Destinity, Furia et Whisper-X pour ce qui était de la scène locale, le festival a quelque peu déçu en se "contentant" de déguiser une date de la tournée française de Trivium + Annihilator + Sanctify en festival en y ajoutant des groupes français en première partie (Zuul Fx, Scarve annulé). Cette formule ayant été moins accrocheuse que la précédente, le festival a renoué cette année avec ses racines en proposant une affiche 100% française. Cette dernière réunit certains groupes qui passent régulièrement (Lofo, The old dead tree...) ; malgré cela, c'est un plaisir de voir une affiche réunissant des groupes de diverses sensibilités.

Je rejoins donc mes amis de Land Of Pagan à 17h alors que l'ouverture des portes se fait attendre. Une longue queue se profile déjà à l'horizon, signe d'une forte affluence pour cette édition 2008 (1.200 tickets avaient déjà trouvé preneur en pré-vente - NDLR). Peu de temps après, je peux enfin retirer ma place au guichet (merci à Noiseweb et Base Prod pour le concours) avant de pénétrer dans l'enceinte du Transbordeur. Les deux scènes seront mises à égale contribution ce soir (4 groupes pour l'une, 5 pour l'autre). Les stands de merchandising sont dispatchés sur l'étage supérieur; le stand de The CNK se démarque des autres par la présence de deux hôte
suite ici
  Haut
 
 
TREPONEM PAL + ATAMA
Mâcon – 30 mai 2008 – Cave à Musique

RETROUVEZ LES PHOTOS DE CETTE DATE là :
Section Photos de Noiseweb


Dire que Treponem Pal a perdu de son aura dans la scène Metal-indus serait mentir mais le fait qu’il ait disparu de la circulation durant plusieurs années lui a certainement fait du tort auprès du public et tout est à recommencer ! Et quelque part, c’est une chance pour les fans puisque le groupe est à nouveau obligé de sillonner les routes françaises pour refaire parler de lui avec la sortie récente de son nouvel album, Weird Machine. C’est donc à Mâcon que nous retrouvons les Parisiens en ce vendredi 30 mai, dans cette très bonne salle qu’est la cave à Musique.


C’est au jeune groupe local, ATAMA, que revient la lourde tâche d’ouvrir la soirée. La salle n’est que partiellement remplie à ce moment-là, mais très vite, elle va se vider, la faute à un style un peu trop édulcoré. En gros, Atama évolue dans une sorte de pop-rock bien électrique, le tout chanté en français de manière très mélodique sur les refrains. Le son est très bon, les gars en veulent et jouent bien, pas de souci à ce niveau-là mais la sauce ne prend pas. Bref, trop mélodique et pas assez couillu, une sorte de mix de Noir Désir et d’Empyr, avec une touche de Rage Against The Machine, tout ce qu’une bonne frange du Metal déteste, quoi ! Passons…
SetList : Loin et Seul, Toi, Médias, Effet Basta, Colombine, Pétrole, L’Avis Sur Ma Vie, La Sieste, Frock 2.47

www.myspace.com/atama01

Après plus d’une demi-heure d’attente, TREPONEM PAL débarque sur scène, la salle est maintenant bien remplie (plus de 200 personnes payantes, ce qui est bien pour la province) et le son est carrément terrible ! D’une massivité et d’une clarté rares ! Du coup, toutes les subtilités de la musique du suite ici

  Haut
 
 
VADER + SEPTIC FLESH + DEVIAN + INACTIVE MESSIAH
Annecy - Le Brise-Glace - 3 mai 2008

Pictures courtesy of Ozirith – www.ozirith.com


Ah la Pologne ! Son histoire douloureuse, sa vodka, ses dirigeants pour le moins conservateurs, et ses groupes de métal extrême... Au sommet de la chaîne alimentaire du death metal polak, on trouve Behemoth, mais aussi Vader ! Et c'est de ce dernier groupe dont il était question ce samedi 3 mai.

En cette année 2008, Vader célèbre à travers l'Europe ses 25ans d'existence (ce qui est étrange car la biographie du groupe qu'il a été formé en 1986, ce qui ferait aujourd'hui 22ans... bref). Pour cette tournée exceptionnelle, Vader a sélectionné 3 groupes pour assurer sa première partie : Inactive Messiah, formation grecque de black/ death aux relents symphoniques, , le nouveau groupe du légendaire Legion (ex-vocaliste de Marduk) et de Emil, batteur talentueux et lui aussi ex-Marduk une sorte de death / thrash / black à la suédoise et enfin Septic Flesh, quatuor grec de death symphonique/orchestral reformé récemment après 5 années d'inactivité. Plusieurs dates sont programmées en France, dans des villes de "seconde zone", qui n'ont pas pour habitude d'accueillir de grosses formations de métal. Ainsi, c'est à Annecy que les Lyonnais (et les Suisses) devaient se rendre pour assister au show des Polonais.

Après quelques heures de trajet en compagnie de personnes très sympathiques telles que Roger de Pavillon 666, Eric photographe (ozirith.com), et Stéphane G., autre photographe, nous arrivons dans la splendide ville de Haute-Savoie. Les montagnes, le lac... un cadre véritablement idyllique. C'est sans surprise que l'on retrouve la plupart du public lyonnais dans les rues anneciennes. Pendant que les touristes quittent leur lieu de villégiature, les métalleux commencent à affluer. Certaines personnes sont à la recherche de places mais le concert est déjà (sans surprise) sold-o
suite ici
  Haut
 
 
RAGE + EDENBRIDGE
Vosselaar (B) - Biebob - 26 avril 2008

Ce samedi-là, au Biebob, ce fut encore une grosse soirée qui va rester gravée dans ma mémoire.
Pour cette virée nocturne, j’avais le choix entre deux concerts, distants l’un de l’autre de 25 km : VADER + Septic Flesh… à Anvers ou RAGE à Vosselaar.
A mon grand regret, je ne pouvais voir les deux ! C’est donc mon frère qui a tranché pour moi, lui préférant RAGE.

Arrivés sur place, nous avons préféré passer un peu de temps dans le grand magasin de CD proche de la salle (une vraie caverne d’Ali Baba !) plutôt que d’assister au passage, en première, de Freakozaks.
Grosse déception, la friterie face à la salle était fermée ! Nous n’avons pas pu manger notre petite frite et Fricadelle habituelles !



Mais il est l’heure d’aller voir EDENBRIDGE. Premier constat, il n’y a pas foule. La salle me parait plus petite que la dernière fois, quand elle était blindée de métaleux venus voir Kataklysm et Behemoth ! J’avais déjà écouté plusieurs fois Edenbridge, je n’avais alors pas accroché. Je trouvais ça assez plat musicalement et réchauffé. Il en a été de même ce soir-là. Je n’ai franchement pas aimé. La voix de Sabine est un peu en retrait par rapport aux guitares. Je trouve même bizarre de voir ce groupe en première partie de Rage, leur style est trop différent pour faire partie de la même tournée
Ils ont cependant eu un bon accueil.

Setlist: The force within (intro), Shadowplay, Remember me, wild chase, Shine, Evenmore, The undiscovered land, Fallen from grace, My earth dream.

Venons-en à la prestation de RAGE.
J’ai connu ce groupe en 1998, avec ce très bon album intitulé « XIII ». C’est un très grand groupe qui, avec 12 albums, a une discographie plus qu’impressionnante. Il a eu des hauts et des bas mais le dernier sorti est de très grande qualité. C’est donc avec plai
suite ici
  Haut
 
 
ROADBURN 2008 / 17-18-19 Avril 2008
013 – Tilburg (NL)

Retrouvez toutes les photos du Roadburn, ici :
"Roadburn 2008"


The Mushroom Experience
[par Pierre-Antoine]

S’il existe encore un bastion du métal où le respect et le sentiment d’appartenance à une frange particulière de la musique persiste, c’est bien le monde du psychédélisme. Qu’il ait été autrefois représenté par Pink Floyd, Beggars Opera, Love, Iron Butterfly ou encore Colosseum, c’est devenu aujourd’hui dans le métal une émanation si particulière qu’elle regroupe différents ersatz comme le Stoner, le Doom, le Sludge, le Drone voir même le Post Rock. Il est d’ailleurs quasi stérile d’en citer tous les styles en raison de la variété insondable de ce mouvement qui ne s’est jamais tari.

Pour autant, même aujourd’hui, en vivant une nouvelle apogée, cette frange n’est que peu représentée et il faut vraiment êtr suite ici

  Haut
 
 
AGALLOCH + FEN + IN AGE AND SADNESS
Vosselaar (B) – Biebob - 29 mars 2008

C’est avec une grande impatience que nous attendions ce concert d’Agalloch depuis quelques mois déjà. Le groupe ayant prévu d’enregistrer son DVD, il était nécessaire pour nous d’aller y faire un petit tour pour savoir ce que le groupe aurait bien pu réserver de spécial. Sans compter que nous avions loupé sa venue lors de la tournée de promo pour Ashes Against The Grain, leur magnifique dernier album...

La soirée débute avec IN AGE AND SADNESS, groupe hollandais qui pratique un Doom Death mélodique convenu, qui essaie tant bien que mal de rappeler Shape Of Despair, My Dying Bride voire leurs compatriotes d’Officium Triste. Le problème, c’est que le groupe, bien que très en place, ne leur arrive pas à la cheville. On passe notre chemin.

La suite est prévue avec FEN qui attisait notre curiosité depuis quelques semaines déjà puisque le groupe remplace ce soir au pied levé Mourning Beloveth et que celui-ci serait un chouchou d’Agalloch et soi disant la « nouvelle sensation venue tout droit du Royaume-Uni ». Après quelques minutes, on se rend vite compte qu’en dépit d’une volonté indéniable, le groupe est très amateur, ses morceaux variés mais assez ennuyeux et que le son sur scène des guitares est exécrable. Le groupe pratique un black death à l’ancienne, celui qu’Opeth pouvait pratiquer sur Orchid ou que nos petits Frenchies d’Artefact manie à merveille mais que Fen a bien du mal à développer. L’ambiance est quasi nulle même si une partie du public semble apprécier la prestation. A écouter sur album peut-être…

La finalement seule et unique raison de n
suite ici
  Haut
 
 
NIGHTWISH + PAIN
Anvers (B)– Lotto Arena – 23 mars 2008

Grand fan de Nightwish depuis leurs débuts, je prends plaisir à réaliser ce report.
Ce concert des Finnois est une grande première pour moi, oui, même si je suis fan depuis X années, je n’avais pas encore eu l’occasion de les voir jusqu’à maintenant.

C’est donc en Belgique que j’ai célébré cette première, à Anvers plus précisément.Nos chers Finnois nous ont apporté le grand froid du Nord ! Le Lotto Arena est saupoudré d’une fine pellicule de neige ! J’arrive avec une heure d’avance. Le temps de se manger un petit hot dog ! La salle est déjà bien remplie, ce soir c’est sold out. Je prends place avec mes collègues dans la fosse qui est entourée d’un balcon, pris d’assaut. Sans grand étonnement, je remarque que Nightwish touche un large public. Les gens viennent en famille, beaucoup de jeunes adolescentes, des goths ancienne et nouvelle générations et quelques vieux hardos qui accompagnent leur copine !

19h50, le noir tombe dans la salle. C’est PAIN qui ouvre pour ses compatriotes. Je connais bien leur dernier album. J’apprécie beaucoup Peter Tägtgren, que ce soit dans Pain ou Hypocrisy. Il a une voix très originale. La setlist, très axée sur le dernier album, est très bien exécutée. Le groupe joue parfaitement son rôle de chauffeur de salle. Il n’hésite pas à faire participer le public qui, en grand
suite ici
  Haut
 
 
CHAULNES METAL FESTIVAL
22 & 23 Mars 2008


Retrouvez toutes les photos du Chaulnes Metal Fest ici :
"Chaulnes Metal Fest 2008"


Jour 1 – Samedi 22 mars 2008 (par Pierre-Antoine)

IMMOLATION + MELECHESH + BENIGHTED + KRONOS + GOATWHORE + SICKENING HORROR + WILD KARNIVOR + LAOKOON + SLUK


C’est à travers un magnifique complexe industriel d’une laideur indescriptible que nous nous dirigeons pour rejoindre les tentes qui entourent la « salle des fêtes » qui accueille ce jour le Chaulnes Metal Festival, ex-Killer Fest. C’est une renaissance pour Kamel et toute l’équipe de l’orga qui sont déjà bien surexcités par l’événement quand nous les croisons à notre arrivée. Après un petit souci de compréhension avec ces messieurs de l’entrée, nous pouvons enfin franchir les barrières.

Premier constat, le strict minimum est établi pour notre restauration et ce n’est pas la Kronenbourg qui risque de passionner notre gosier. Pour la bonne bière belge, on repassera…nous serons sobres aujourd’hui. Après un rapide tour du propriétaire, nous constatons malheureusement (ou pas…) que SLUK a déjà joué et que l’ordre de passage a été inversé. C’est donc LAOKOON qui prendra le relais. Concernant ces derniers, nous ne ferons même pas l’effort de développer un paragraphe tant le désintérêt a suite ici

  Haut
 
 
FINALE SIN CESSION 2008
BROKEN EDGE + BLAZING WAR MACHINE + GOD DAMN + THE SEVEN GATES
MJC - Rillieux-la-Pape - 15 mars 2008

Retrouvez les photos de cette soirée, là :
“Finale Sin Cession Lyon 2008 (pix Noiseweb)”

Etre parvenu en finale du Sin Cession cette année n'est pas une mince affaire car les éliminatoires de cet hiver étaient élevés. C'est donc avec plaisir que nous nous rendons à la MJC de Rillieux-la-Pape, près de Lyon, quasiment certains d'assister à un mini festival de qualité au vu de l'affiche très éclectique. Accueuillis par un apéro offert par une organisation d'enfer, dans des backstages où les groupes ne se tirent pas la bourre malgré l'enjeu, nous faisons connaissance avec tout le monde, tandis que les balances se terminent. Point néfaste, Michel, de The Seven Gates, vient de griller sa tête d'ampli et semble donc quelque peu dépité. Mais ce sera sans compter sur l'amabilité des gars de God Damn qui prêtent un combo aux Mâconnais ! Attitude plutôt cool malgré la compétition qui oppose les groupes ce soir ! En tout cas, une initiative à saluer !

C'est après que les deux petits groupes locaux, Ultimate et Sickness, hors concours et assez loin du niveau quasi-pro des concurrents, aient ouvert la soirée, que les choses sérieuses peuvent commencer !

THE SEVEN suite ici

  Haut
 
 
THE SEVEN GATES + BOMB SCARE CREW + HELLiXXIR + NECROCULT La Cave à Musique – Mâcon – 2 février 2008

Retrouvez les photos de cette soirée, là :
“THE SEVEN GATES + HELLiXXIR (pix Noiseweb)”

Premier concert en ce qui me concerne à la Cave à Musique de Mâcon (Saône-et-Loire) pour voir et revoir une nouvelle fois les excellents death metalleux de The Seven Gates, qui jouaient carrément ce soir à domicile devant famille, fans et potes, Vincent, le bassiste, possédant même un magasin à quelques mètres de là… C’est accompagné d’un autre régional de l’étape, Frank Arnaud de Metallian, chez qui nous venions de prendre un solide apéro (cheerz !) que nous arrivons à la Cave. Superbe salle de concert pouvant contenir environ 500 personnes, voûtée, pourvue d’un bar bien achalandé, et pas cher de surcroît ! La sécurité ne fut pas paranoïaque, mais bien présente quand certains esprits alcoolisés se sont un peu trop échauffés…
Bref, une nouvelle fois, une très bonne soirée vécue par environ 300 personnes, conclue de main de maître par un set survolté de The Seven Gates ! Et puis, quel bonheur e
suite ici

  Haut
 
 
OBITUARY + HOLY MOSES + AVATAR / CCO de Villeurbanne – 16 janvier 2008

Retrouvez toutes les photos de cette date, là :
http://www.noise-web.com/photos/Obituary2008.htm

Deux ans que je n’avais pas vu Obituary en live, depuis leur date à l’Hof Ter Loo d’Anvers, en Belgique, début 2006 ! Une éternité pour un mec qui gère leur forum officiel francophone sur Noiseweb ! En effet, pour des raisons personnelles, j’avais du louper leur tournée d’avril dernier mais aussi leur venue au Fury Fest puisque nous étions au Graspop le même week-end. C’est donc à Lyon, qui est devenu depuis quelques mois mon nouveau terrain de jeu, qu’Obituary commence sa série de trois dates françaises, avec les vétérans du thrash allemand Holy Moses, accompagnés du jeune groupe suédois de death thrash Avatar.

Arrivé au CCO de Villeurbanne, salle sympa mais un peu juste en lights, 2 heures avant le show pour faire une interview d’Avatar, je croise Frank Watkins qui me dit que tout va bien, sauf pour Trevor Peres qui souffre d’une blessure au dos, un vieux truc qui date d’il y a 5 ans et qui s’est réveillé ; en effet, pour ceux qui se sont demandés pourquoi il a été si statique ce soir durant le show, voilà l’explication. Comment headbanguer quand votre dos est bloqué ? A noter aussi que Frank Watkins est quand même sur la tournée ce soir, malgré le décès de sa grand-mère la veille (il fera un aller-retour en Floride 2 jours plus tard, revenant sur la tournée pour le show de Rennes)… C’est donc tout à l’honneur des boys d’être là ce soir ! Mais Obituary respecte son public, et ça, on le savait déjà !

Une fois en backstages, je retrouve donc Frank, qui m’amène une petite affiche de la tournée signée par tout le groupe (cadeau !!) ainsi que Trevor qui se détend dans un canapé, serré dans une ceinture dorsale, tandis que Ralph Santolla déconne pas mal avec les gens de Holy Moses avec qui le courant passe très bien. Je parvien suite ici

  Haut