Live Report

Live Report 2008
-Accéder aux live reports :
 
 
 
THE SEVEN GATES + BOMB SCARE CREW + HELLiXXIR + NECROCULT La Cave à Musique – Mâcon – 2 février 2008
 
 

Retrouvez les photos de cette soirée, là :
“THE SEVEN GATES + HELLiXXIR (pix Noiseweb)”

Premier concert en ce qui me concerne à la Cave à Musique de Mâcon (Saône-et-Loire) pour voir et revoir une nouvelle fois les excellents death metalleux de The Seven Gates, qui jouaient carrément ce soir à domicile devant famille, fans et potes, Vincent, le bassiste, possédant même un magasin à quelques mètres de là… C’est accompagné d’un autre régional de l’étape, Frank Arnaud de Metallian, chez qui nous venions de prendre un solide apéro (cheerz !) que nous arrivons à la Cave. Superbe salle de concert pouvant contenir environ 500 personnes, voûtée, pourvue d’un bar bien achalandé, et pas cher de surcroît ! La sécurité ne fut pas paranoïaque, mais bien présente quand certains esprits alcoolisés se sont un peu trop échauffés…
Bref, une nouvelle fois, une très bonne soirée vécue par environ 300 personnes, conclue de main de maître par un set survolté de The Seven Gates ! Et puis, quel bonheur encore une fois, quand même, de pouvoir vivre un concert sans fumée de clopes !

NECROCULT

Désolé mais pas vu, arrivé trop tard pour cause d’apéro ! …lol…
http://www.myspace.com/necrocult

HELLIXXIR

Le groupe de Grenoble joue pour la première fois à Mâcon, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les jeunes gens ont reçu un très bon accueil du public, pourtant venu majoritairement pour The Seven Gates. Je ne vais pas mentir en disant que leur premier album m’a scotché au plafond, car présentant selon moi trop de longueurs et un manque de pêche, sauf que ce soir, la prestation en live est bien plus énergique.
Doté d’un son tout à fait acceptable, bien que le chanteur / bassiste qui assurait seul les voix en live pour la 1ère fois, était parfois sous-mixé, les Grenoblois nous ont délivré un set heavy / thrash de fort bon aloi, faisant monter la pression dans le pit. Le public présent ce soir est venu pour faire la fête (hormis deux ou trois abrutis qui foutent la merde dans le pit, qu’on retrouve aussi dans les concerts de Lyon – j’espère qu’ils se reconnaîtront ! Fuck you, asslickers !) et les premiers pogos font parfois place à une écoute plus attentive quand le tempo ralentit et que les solistes s’en donnent à cœur joie.
Bref, de la belle ouvrage même si on ne saurait conseiller au groupe de continuer à durcir encore le ton général de sa musique pour le prochain album puisque ce sont ces morceaux-là qui ont recueilli le plus de suffrages ce soir…
Setlist : Childhood’s Trouble, Hellhound, Of Rage And Violence, Introspection, Reincarnation, Kill The Parasite, Mr Hyde.
http://www.myspace.com/hellixxir

BOMB SCARE CREW

Je n’aurais que quelques commentaires à faire sur ce groupe, avec cette phrase pour résumer : qu’est-ce qu’on s’est fait chier !! Alors, autant les titres postés sur la page Myspace du groupe envoient bien le bois et sont efficaces dans leur genre, autant ce soir, la prestation des Lyonnais a été poussive, pour trois raisons essentielles : déjà, le groupe à la limite du metalcore n’avait pas trop sa place à l’affiche (sauf pour les abrutis de hardcoreux dont j’ai déjà parlés avant), ce qui fait qu’au bout de deux / trois titres, les gens sont partis soit fumer dehors ou se sont rapprochés du bar ; ensuite, le son et les lights n’étaient pas du tout à la hauteur : les musiciens toujours dans la pénombre et le brouillard, le tout avec une caisse claire omniprésente et des guitares aux abonnées absentes, malgré les efforts en solo à saluer... Enfin, les titres sont chiants, surtout quand un chanteur à la pseudo démarche de rappeur essaie d’haranguer la foule toutes les 2 minutes alors que les gens n’en ont rien à cirer… Bref, direction, comme tout le monde, le bar, pour se préparer à la déferlante The Seven Gates…
http://www.myspace.com/bombscarecrew

THE SEVEN GATES

Est-il possible de se lasser d’un groupe comme The Seven Gates ? Hormis mon propre groupe dans le temps, nul doute que je n’ai pas autant vu une formation en live autant de fois en si peu de temps… Et la réponse est non ! Impossible de ne pas succomber à chaque fois au death metal rageur et racé des Mâconnais. Ce soir, le groupe est dans une forme olympique, galvanisé par les ¾ de la salle qui sont là pour lui, et le son et les lights sont excellents.
La setlist est la même que celle jouée à Chambéry il y a deux semaines, sauf que le groupe ajoute un des nouveaux titres qui va apparaître sur le premier album, à savoir le terrible « Crake Of The Hammer ». Il y a une nouvelle fois tout dans ce titre : du feeling, des passages hyper entraînants, d’excellents soli de Michel, le tout sublimé par une explosion centrale tout en rapidité, où le batteur, Régis, met tout le monde d’accord avec des blasts ravageurs, le tout servi par un son de caisse claire et de double bien « boisé », sans triggers… C’est simple, le public est en fusion, deux trois pains dans la gueule se perdent dans le pit à l’encontre des abrutis déjà décrits, et tous les titres sont salués par de copieuses ovations !
Nul doute que The Seven Gates a encore impressionné ce soir, marquant même de nouveaux points auprès des gens qui n’étaient pas forcément venus pour eux car pas coutumiers du style ! C’est là qu’on voit que ce groupe a tout pour plaire et réussir un pari un peu fou : celui de se qualifier pour le HellFest 2008, lors de la finale des Sin Cessions qui aura lieu à Lyon le 15 mars… Noiseweb encourage sincèrement le groupe à délivrer le même type de prestation que ce soir et surtout, conseille au public qui sera présent là-bas à voter pour ceux qui sont, selon moi, le grand espoir de la scène death metal old school française ! Vivement l’album, bordel !!!
Setlist : Intro (Corpus Rising / Hyperion), Kingdom Of The Lost? The Serpent's Wheel, Pressure, All Is In All, Angel Of Suffering, Intro (Selena, The Evil Spells), Crake Of The Hammer, Temple Of Ashes, Gehenna's Sword - Rappel : Withchunter's Grave, Angel Of Suffering..
http://www.myspace.com/thesevengates

PS : Un grand merci à David de Youz Asso et à Vincent pour les invites !

Will Of Death & Darken

 
Haut